Les travaux de rénovation du Musée, débuté en janvier 2015,  devaient s’achever fin 2018. Mais l’ouverture a finalement été repoussée à 2021…

Il faudra attendre deux ans pour pouvoir à nouveau déambuler dans le musée Albert Kahn, classé monument historique en 2016. A cause d’une faillite d’une des entreprises en charge des rénovations, la réouverture prévue fin 2018 a donc été repoussée. Encore un peu de patience avant de découvrir le résultat de près de six ans de travaux, s’élevant à 27 millions d’euros.

Les visiteurs  pénétreront dans un tout nouveau bâtiment de 2300 m2 construit sur trois étages, qui doit accueillir les expositions, pourront déguster un thé dans le salon de thé zen ou bien encore s’offrir une bouffée d’oxygène dans les serres latérales du palmarium entièrement recrées.  Des transformations que l’on doit à  Kengo Kuma. L’architecte japonais a su séduire le jury, en charge de choisir le meilleur projet, grâce son approche innovante. Le sexagénaire s’efforce en effet d’intégrer de façon harmonieuse ses constructions dans le paysage, et laisse la part belle à la nature. Sans oublier que son oeuvre se définit comme une synthèse entre Orient et Occident.

Petite consolation pour les visiteurs. Les quatre hectares de jardin, dont le célèbre jardin japonais, seront à nouveau accessibles en septembre prochain.